a-propos2

Mission de CACTUS Montréal

CACTUS Montréal est un organisme communautaire de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

Nous intervenons auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection et inhalation, des travailleuses et travailleurs du sexe, et des personnes trans. Nous priorisons leur santé, leur mieux-être et leur inclusion dans la société.

Nous accompagnons ces personnes par le moyen de différents services et activités de prévention, de sensibilisation et d’éducation. Nous demeurons actifs dans notre communauté afin de défendre leurs droits et de donner voix à leurs besoins et préoccupations.

La réduction des méfaits guide toutes nos interventions. Notre approche, pragmatique et humaniste, place la participation des personnes au cœur de notre action.

Historique

1989 : Création de CACTUS Montréal, premier programme d’échange de seringues en Amérique du Nord.

1996 : Début du travail de rue auprès des personnes utilisatrices de drogues injectables et des travailleuses et travailleurs du sexe.

1998 : Création d’Action Santé Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du Québec (ASST(e)Q), programme dédié aux besoins des personnes trans.

1999 : Création d’un poste spécifique à l’action communautaire, afin d’assurer le lien entre CACTUS Montréal et les acteurs de son milieu : organismes, institutions, résidentes et résidents, commerçantes et commerçants.

2004 : Création du Programme de lieu d’accueil et d’insertion sociale pour les personnes qui consomment des drogues par injection et inhalation responsables et solidaires (PLAISIIRS).

2007 : Construction au 1300, rue Sanguinet d’un édifice entièrement dédié aux activités de CACTUS Montréal.

2008 : Début de ToxicoNet, programme de travail pour les participants et participantes de PLAISIIRS.

2009 : Mention d’honneur au Prix d’excellence en santé et services sociaux du Ministère de la santé et des services sociaux.

2010 : Création des Messagers de rue, patrouilles de distribution de matériel stérile de consommation de drogues.

2010 : Résolution du Conseil d’administration afin d’entreprendre les démarches nécessaires à la mise en place d’un service d’injection supervisée.